Projet de Filets Sociaux Productifs : Lancement de la seconde phase des Travaux à Haute Intensité de Main d’œuvre en faveur de 6885 ménages

Le Gouvernement Guinéen à travers le Projet de Filets Sociaux Productifs a procédé au démarrage de la seconde phase des activités de la composante THIMO (Travaux à Haute Intensité de Main d’œuvre) dudit projet.
Ce démarrage est relatif au lancement de 65 micro-projets THIMO dans 12 préfectures de la Guinée et s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la pauvreté.
Tant attendus par les habitants des districts ciblés, ces micro-projets constituent une opportunité d’amélioration du quotidien des ménages. En effet, plus de 6885 ménages pourront bénéficier de montants en échange de travaux d’entretien, d’assainissement et de réhabilitation des ouvrages publics dans leur localité.
Les travaux concernent l’entretien léger d’environ 217.000 mètres linéaires de pistes, le curage d’environ 28.000 mètres linéaires de caniveaux et l’assainissement d’une surface de 77 hectares.
En outre, consciente des enjeux environnementaux, la Cellule de Filets Sociaux a initié un programme de création de forêts communautaires. Pour cette phase, 63 hectares seront concernés par le reboisement dont les sites ont déjà été identifiés par la communauté avec l’appui des pairs éducateurs, les comités villageois d’encadrement et de salubrité ainsi que les élus locaux.
Pour un coût total de plus d’un million huit cent mille dollars US, les projets se dérouleront en 60 jours ouvrables et chaque travailleur percevra un montant de 30 000 franc guinéen par jour soit un montant total perçu de 1.800.000 franc guinéen à l’issue du programme. Lors des activités, les travailleurs seront encadrés par les Comités Villageoises d’Encadrement (CVE) mis en place par les communautés.
Par ailleurs, soucieux de la santé des travailleurs, la CFS a fourni des équipements de protection individuelle (EPI) notamment des gants, des bottes et des caches nez pour permettre l’exécution des travaux dans la santé et la sécurité ainsi que dans le respect des normes environnementales.
Enfin, en plus des salaires, les ménages bénéficieront d’un programme d’accompagnement à travers le déroulement d’une série de formation sur des thématiques axées sur l’Éducation Financière, les notions de groupement et la santé en vue d’encourager le changement de comportement et d’inciter les communautés à entreprendre des activités génératrices de revenus.
Le Service Communication du projet.

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!