Des experts en Sauvegarde Environnementale et Sociale de la Banque mondiale en appui au Projet de Filets Sociaux Productifs

Le Coordonnateur du projet en compagnie des experts de la BM

Une équipe de la Banque Mondiale, conduite par Mr Cheikh SAGNA, Coordonnateur CMU Mali et de l’Afrique de l’ouest en Sauvegarde Sociale, accompagné de Dr. Emmanuel NGOLLO, Consultant en Sauvegarde Environnementale et de Mr Abou GUEYE, Consultant en Développement Social, a effectué une mission d’appui au Projet de Filets Sociaux Productifs du 8 au 12 mai 2018.

La mission avait pour objectif d’apprécier le niveau de conformité du projet par rapport aux sauvegardes environnementales et sociales et d’effectuer une visite de terrain pour rencontrer les ménages bénéficiaires du projet et recueillir leurs préoccupations.

Durant cette visite, le Coordonnateur CMU Mali en Sauvegarde Sociale et son équipe ont eu une séance de travail avec celle de la Cellule de Filets Sociaux au siège du projet. Les échanges ont porté sur le niveau d’exécution des recommandations issues des précédentes missions d’appui effectuées sur le projet et sur des questions liées à l’amélioration des conditions de vies des ménages ainsi que sur la protection de l’environnement.

Par ailleurs, la Coordination du projet a organisé une visite de terrain dans les sous-préfectures de Moussayah et Sikhourou dans la préfecture de Forécariah et dans les sous-préfectures de Gbinkili et Mambia ainsi que les districts de Débélen et Kolibaya dans la préfecture de Kindia.

A cette occasion, la délégation constituée de l’équipe sauvegarde de la Banque mondiale et de la Cellule de Filets Sociaux, a rencontré les autorités administratives et locales, les populations bénéficiaires et les non bénéficiaires. La mission a été mise à profit pour visiter les groupements formés et sensibiliser les ménages bénéficiaires sur l’importance du port des équipements de protection individuelle, l’utilisation rationnelle des fonds reçus et sur la protection de l’environnement et le maintien de la cohésion sociale.

M.Cheick SAGNA sensibilisant les bénéficiaires sur l’utilisation des EPI

Par ailleurs, les braves populations des localités visitées ont profité du séjour de cette mission pour saluer la portée majeure de l’appui reçu du projet et de son impact positif sur leur condition de vie. Elles ont également émis des doléances axées sur l’accès à l’eau potable, la dotation d’équipement, la fourniture de grillage pour la protection des cultures et sur l’extension de la durée de mise en œuvre des travaux.

Makhadi BANGOURA, bénéficiaire des travaux HIMO du microprojet de Mambia centre 1 a salué l’appui du projet en ces termes : « Grâce aux travaux de réhabilitation de notre piste rurale, les frais de transports ont baissé. Je payais 25000 GNF pour aller au marché hebdomadaire, mais à présent avec l’état de la route je paie 20.000 GNF. J’économise 10.000 GNF an aller-retour par déplacement et les conducteurs de véhicule et de taxi-moto ne refusent plus de venir chez nous. En plus nous arrivons à acheminer nos récoltes vers les marchés pour les vendre. »

Donnant ses impressions sur la mission, le Coordonnateur CMU en Sauvegarde Sociale a affirmé : « Nous avons été très positivement touchés par ce que nous avons vu durant ces trois (3) jours de descente sur le terrain. Nous avons rencontré une population enthousiaste qui s’est appropriée le projet dans sa globalité. C’est la première fois que nous avons une communauté de tout âge et de toute catégorie qui travaille ensemble dans la synergie. Le projet est en train de faire un travail remarquable sur le terrain et on a reçu ce message des communautés qui demandent d’ailleurs que ce projet ne s’arrête pas. »

La mission s’est achevée par une séance de débriefing organisée au bureau régional du projet à Kindia où des recommandations ont été formulées et qui seront prises en compte dans les prochaines phases d’exécution du projet.

Le service de communication du projet.

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!